Quick Access Menu ☰
Contrast: On/ Off       Text Size: A A A
ccsta-logo-outline

Kevin kobus CCSTA

Au cours de sa carrière de plus de 40 ans, Kevin Kobus s’est taillé la réputation d’être l’un des leaders les plus engagés et influents de la communauté éducative catholique au Canada.

Pendant  ces 40 années, Kevin a occupé divers postes de responsabilité au sein de conseils scolaires catholiques, au ministère de l’Éducation de l’Ontario et auprès de plusieurs associations provinciales et nationales. Ses collègues disent qu’on le tient en très haute estime partout en Ontario et au Canada à cause de ses vastes connaissances, de son jugement, de son approche collaborative, son honnêteté, son intégrité et son engagement envers les élèves.

En juin prochain, l’ACCEC soulignera sa contribution exceptionnelle à l’éducation catholique au Canada en lui remettant le prestigieux prix Higgins 2016. Ce prix est attribué annuellement à une personne d’exception, à la mémoire d’un distingué juriste et conseiller scolaire catholique canadien, l’honorable juge James Higgins.

« Dans l’histoire de l’éducation catholique, il existe un groupe de leaders-serviteurs qui ont consacré leur vie à améliorer le sort de l’école catholique, que ce soit au niveau régional, provincial ou national, et Kevin Kobus en fait partie, » explique Kathy Burtnik, présidente de l’Ontario Catholic School Trustees’ Association dans sa lettre de mise en candidature. « Sa sagesse découle de sa foi et de son expérience. Non seulement s’est-il attardé aux besoins de l’éducation catholique en Ontario, mais il a aussi été un conseiller avisé et une force rassembleuse dans les questions d’éducation catholique partout au pays. »

Originaire de Renfrew, Kevin a amorcé sa carrière d’enseignant au Renfrew County Separate School Board. Il a ensuite joint les rangs du Toronto Catholic District School Board, où il a oeuvré pendant 25 ans à différents postes. D’enseignant à surintendant de l’éducation, puis surintendant des relations de travail, Kevin a acquis une vaste expérience qui lui a ouvert des opportunités au gouvernement.

À la fin des années 90, il a agi en tant que conseiller politique auprès de la Commission de l’amélioration de l’éducation et a fait partie du quatuor qui a développé les politiques pour aider les conseils scolaires à faire face aux premières années de fusion.

Ensuite, de 1998 à 2003, il a agi en tant que directeur de l’Éducation, directeur général de l’enseignement et trésorier du conseil au Simcoe Muskoka CDSB. Il a siégé au premier conseil d’administration de la nouvelle Catholic School Boards Services Association, une coopérative regroupant des conseils catholiques et publics de l’Ontario.

De janvier 2004 à avril 2005, il a travaillé à Queen’s Park en tant que sous-ministre adjoint des Affaires et des Finances au ministère de l’Éducation. Ceci représente une fonction importante que très peu d’enseignant issus de la communauté catholique ont occupée.

Après cette expérience au gouvernement, Kevin est retourné au TCDSB en tant que directeur de l’Éducation et directeur général de l’enseignement, de 2005 à 2008. En 2008, il s’est joint à l’Ontario Catholic School Trustees’ Association en tant que conseiller politique principal en matière de travail et de finances. Deux ans plus tard, il a été nommé directeur général, poste qu’il a occupé jusqu’à sa retraite en 2015. Grâce à sa grande expérience en gestion scolaire et dans les relations de travail, Kevin a aidé l’OCTA à façonner et à orienter certaines des plus importantes lois en éducation des dernières années, dont la Loi de 2014 sur la négociation collective dans les conseils scolaires.

“L’éducation catholique en Ontario est une question complexe et délicate. Les réussites de Kevin dans autant de postes différents et sur une période aussi prolongée montrent bien qu’il possède un sens aigu de la politique, » dit Peter Lauwers, juge à la Cour d’appel de l’Ontario, auprès de qui il a travaillé depuis le début des années 80. « Son travail au cours des ans fait foi de son profond amour pour l’Église et l’éducation catholique, et de son profond engagement pour la justice sociale. »

Dans sa lettre d’appui à sa candidature, John Crocco, directeur de l’Éducation au Niagara Catholic District School Board, expliquait pourquoi Kevin lui semble être le candidat le plus méritant au prix Higgins de cette année. « Le leadership exceptionnel et l’engagement passionné de Kevin pour l’éducation catholique sont reconnus dans toute la communauté éducative catholique en Ontario et au Canada, » écrivait-il. « Parmi ses attributs personnels et professionnels… c’est son empressement constant à offrir son aide de quelque façon que ce soit, à enrichir et à favoriser une expérience éducative catholique unique à tous les élèves au Canada, qui font de Kevin un modèle exceptionnel de leader catholique dans notre pays. »

Le travail acharné de Kevin a souvent été reconnu au cours de sa carrière. En 2003, il a reçu l’OCSOA Provincial Award for Exemplary Leadership in Catholic Education. En 2008, la Catholic Education Foundation of Ontario lui a décerné la Médaille d’honneur, et un an plus tard, il a été le lauréat du prix BE Nelligan 2009 pour son leadership en éducation catholique. L’année dernière, il a obtenu du Catholic Principals’ Council of Ontario (CPCO)  le prix Father John Redmond pour son service exceptionnel en éducation catholique.

Kevin acceptera le prix Higgins 2016 devant ses pairs lors de l’AGA de l’ACCEC à Yellowknife, en juin prochain.