Quick Access Menu ☰
Contrast: On/ Off       Text Size: A A A
ccsta-logo-outline

Vp SpeechLe fait de cultiver les liens avec les députés fédéraux constitue une stratégie d’implication stratégique pour l’ACCEC. Voilà ce qui est à l’ordre du jour pour son conseil d’administration à la fin de ce mois.

Le 31 octobre, la journée de lobbying de l’ACCEC aura lieu dans les bureaux du parlement dans la capitale nationale. Deux ou trois membres du conseil à la fois seront en face-à-face avec un député pendant 30 minutes.

« La journée de lobbying permet aux membres du conseil d’administration de faire connaître l’ACCEC, ses buts et sa vision, ainsi que de parler d’éducation catgolique au Canada, explique Julian Hanlon, directeur général.  Nous discutons des réalités des provinces où l’école catholique est subventionnée et où elle ne l’est pas, des écoles privées, et surtout du nombre d’élèves inscrits à l’école catholique et de ses effets concrets. »

La dernière journée de lobbying a eu lieu en février 2016. Les directeurs ont relaté qu’il s’agit d’une excellente occasion d’établir des liens avec les politiciens.

« Les journées de lobbying antérieures ont été couronnées de succès. Elles remplissent à merveille le mandat d’implication stratégique que nous avons proposé il y a deux ans, demandant aux conseillers de partout au Canada de rencontrer le député ou la députée de sa circonscription, explique M. Hanlon. Bien que l’éducation soit de juridiction provinciale, nous croyons que les politiciens fédéraux doivent être au courant des évènements puisqu’il y a des retombées de juridiction fédérale dans plusieurs cas, comme dans celui de l’affaire Theodore en Saskatchewan. »

Pour la journée de lobbying de ce mois, l’ACCEC travaille avec Ensight Canada afin de déterminer quels députés ils désirent rencontrer. On verra ensuite à ce qu’un des membres du conseil d’administration de l’ACCEC présent soit de la même province que le député en question.

Cette journée est prévue pour le 31 octobre, le lendemain de la rencontre du conseil d’administration de l’ACCEC, le 30. La journée de lobbying se conclura par une réception. L’année dernière, 30 députés y ont assisté. Le président de l’ACCEC, Marino Gazzola, avait fait une allocution au nom de l’association, et un  membre de chacun des partis avait également prononcé quelques mots.

« Ce fut une journée très productive, et les commentaires des directeurs comme ceux des députés ont été fort positifs, dit M. Hanlon. La création de liens avec nos dirigeants fait partie intégrante de notre mandat, et ces rencontres contribuent à raffermir ces liens si importants. »