Quick Access Menu ☰
Contrast: On/ Off       Text Size: A A A
ccsta-logo-outline

KCDSBL’arrimage d’un vaisseau spatial, la construction d’un M-bot et la création d’une animation image-par-image sont certaines des réalisations d’élèves de deux conseils scolaires du Nord de l’Ontario. Ils  amènent la technologie à un niveau élevé, et ce grâce à la vision d’avenir de certains enseignants.

Le Northwest Catholic District School Board et le Kenora Catholic District School Board se sont récemment unis pour lancer une vidéo qui présente un projet intitulé L’impact de l’apprentissage des technologies .

Ce projet rend compte de l’impact de la technologie sur l’apprentissage des élèves sur une période de huit mois.

La vidéo présente des entrevues d’élèves et d’enseignants. Tout en présentant leur travail, les élèves partagent leurs découvertes sur le processus de création lorsqu’ils font appel à la technologie. Il est clair qu’ils sont enthousiastes.

« On fait des choses  vraiment super ! » dit Jackson, un élève de jardin.

Pendant que les élèves s’amusent à intégrer la technologie à leur apprentissage, les enseignants ne tarissent pas d’éloges envers l’impact des travaux pratiques sur la salle de classe.

 

« On a souvent tendance à s’en remettre aux manuels de classe, » dit Angela Sacuik, enseignante à l’école élémentaire St. Francis. « En utilisant la robotique, nous amenons l’unité sur l’électricité à un niveau qu’on ne pouvait imaginer. »

Les vidéos montrent comment les écoles ont intégré la technologie en salle de classe. Lancée l’année dernière lors de leurs rencontres du conseil respectives, la vidéo illustre le résultat d’une recherche portant sur 800 élèves de la 4e à la 12e année et 150 enseignants et enseignantes.

« La vidéo fait un survol des perceptions essentielles que nous avons compilées suite aux entrevues  et aux sondages effectués auprès des élèves et des enseignants, » dit Jamey Robertson, coordonnateur de l’Innovation et de la créativité au Kenora Catholic District School Board. « J’ai hâte de créer de nouveaux partenariats  pour partager des connaissances et pour favoriser la réussite des élèves. »

Vous aimeriez voir la vidéo ? Cliquez sur ce lien