Quick Access Menu ☰
Contrast: On/ Off       Text Size: A A A

Congrès / AGA de l'ACCEC - Annulé (COVID-19)

À cause de la Covid -19, le congrès / AGA "en personne" a été annulé et tous les remboursements ont été effectués. La réunion de travail de l'AGA aura lieu virtuellement le 5 juin 2020 à 11h00 HNE. Tous les conseillers et conseillères scolairesont reçu l'invitation d'y participer ou de désigner un mandataire. Pour toute question, veuillez joindre le bureau de l'ACCEC en consultant la page Contactez Nous.

OCSGE ImageLes statistiques récentes du ministère de l’Éducation de l’Ontario indiquent que les écoles catholiques de la province continuent de former des finissants complets.

Les élèves des conseils catholiques, de langue anglaise et de langue française, réussissent au-delà des normes. Le Ministère a établi sa norme de taux diplômation après 5 ans de scolarité à 85%, et 27 des 35 conseils scolaires catholiques dont les chiffres sont disponibles obtiennent ou dépassent cette norme, pendant que deux autres conseils catholiques sont à 1% de l’atteindre.

« En tant qu’intervenant en éducation catholique, je suis très fier de nos écoles en Ontario et partout au pays, » dit Julian Hanlon, directeur général de l’ACCEC.

Évidemment, l’éducation catholique va au-delà des matières scolaires. Elle s’attarde à la personne entière, corps, âme et esprit. Ceci est bien illustré par le Profil des finissants et finissantes des écoles catholiques de l’Ontario, introduit par l’ Institute for Catholic Education (ICE) en 1998, et toujours en usage dans les écoles de la province. Ces attentes contribuent à former des finissants complets.

Lire la suite : Les écoles catholiques de l’Ontario continuent de prospérer

GrACE logoL’organisme Grateful Advocates for Catholic Education (GrACE) a été récemment mis sur pied en Alberta pour célébrer l’éducation catholique dans cette province.

Michael Ouellette, président de GrACE, nous confie que la création de cet organisme se préparait depuis un bon moment, et qu’elle s’est enfin réalisée.

« C’est quelque chose que j’ai toujours voulu faire, dit-il. Notre mission est de faire connaître l’éducation catholique en Alberta. »

Avec cette nouvelle poussée pour l’unification des conseils scolaires, il est opportun de s’organiser et de promouvoir la valeur de l’éducation catholique dans la province.

Lire la suite : Création de GrACE pour promouvoir l’éducation catholique en Alberta

math resource for parents 01Vers la fin de 2016, Marshall Jarvis, secrétaire général  de l’Ontario English Catholic Teachers’ Association (OECTA) a proposé à Julian Hanlon, directeur général de l’ACCEC, un partenariat entre les deux organismes. L’OECTA est le seul syndicat canadien à représenter exclusivement des enseignants et enseignantes catholiques.

« Nous nous sommes réunis à Toronto pour discuter des champs de coopération possible, dit M. Hanlon. Il se trouve qu’OECTA dispose d’un grand nombre de ressources d’apprentissage professionnel pour les enseignants. »

Marino Gazzola, président de l’ACCEC, croit que ces ressources pourrait être d’une grande utilité pour les enseignants et les enseignantes catholiques de partout au pays.

« Plusieurs de nos associations provinciales, en particulier dans les provinces où l’enseignement catholique n’est pas subventionné, n’ont pas accès à de telles ressources à moins de les acheter, dit M. Gazzola. Voici qu’OECTA nous proposait de partager leurs ressources sans aucuns frais. »

« Nous sommes certains que nos partenaires à travers le Canada apprécieront y avoir accès, dit M. Hanlon. Toutes les associations ont manifesté leur intérêt. »

Lire la suite : L’OECTA partage des ressources d’apprentissage professionnel

Francois BazinetFrançois Bazinet, président du Conseil scolaire de district catholique de l’Est ontarien (CSDCEO), sera décoré de l’Ordre de la Pléiade en 2019 par l’Assemblée parlementaire de la Francophonie ( APF ).

Il est l’un des six récipiendaires choisis par le chapitre ontarien de l’Assemblée parlementaire de la Francophonie, et recevra une médaille soulignant son dévouement et sa contribution exceptionnelle à la vitalité de la francophonie ontarienne.

« Contribuer à la promotion de la langue française en Ontario et dans les écoles ( du CSDCEO ) est pour moi extrêmement gratifiant, » dit M. Bazinet dans un communiqué de presse émis par le CSDCEO. « Je dirais même qu’il s’agit d’une mission de vie. »

M. Bazinet a travaillé en éducation francophone pendant plus de 40 ans. Il est un enseignant retraité qui, après une longue carrière à l’École secondaire catholique La Citadelle, est devenu président du CSDCEO il y a deux ans. Il est aussi conseiller scolaire pour les comtés de North Stormont, North Dundas et Russell.

Lire la suite : Le président du CSDCEO reçoit une distinction

T4TPoster3 Fr 1Cette année, l’OCSTA  lance sa Campagne ontarienne pour Toonies for Tuition, en appui à la campagne annuelle de l’ACCEC pour aider les élèves canadiens à se prévaloir d’une éducation catholique dans leur lieu de résidence.

Beverley Eckensweiler, présidente de l’OCSTA, nous dit que l’idée d’augmenter l’appui à Toonies for Tuition lui est venue quand elle a su que si chaque élève des provinces où l’éducation catholique est entièrement subventionnée contribuait deux dollars, il y aurait plus d’argent que nécessaire pour subvenir aux demandes annuelles.

« Nous avons de la chance, ici en Ontario, dit Mme Eckensweiler. Quelle belle opportunité pour nos élèves de venir en aide à d’autres élèves qui ne bénéficient pas de subventions à l’école catholique. »

Même si l’OCSTA aide à promouvoir la campagne Toonies for Tuition, elle laisse aux écoles le choix du mode de collecte de fonds. Cela permet à chaque conseil scolaire d’organiser une campagne qui correspond mieux à la réalité de sa communauté. Certains conseils sont déjà au travail.

Lire la suite : La campagne Toonies for Tuition en Ontario