Quick Access Menu ☰
Contrast: On/ Off       Text Size: A A A

Andrew ScheerLe conseil d’administraton de l’ACCEC se prépare à rencontrer des intervenants politiques importants de partout au Canada, dont le chef de l’Opposition officielle, Andrew Scheer.

Scheer a été élu chef du Parti conservateur du Canada en mai 2017, après avoir été le plus jeune président de la Chambre des communes de l’histoire du pays. Il avait été élu dans la circonscription Regina-Qu’Appelle en Saskatchewan.

Le conseil d’administration de l’ACCEC aura une période de 20 minutes avec lui pour discuter de l’importance de l’école catholique dans le système d’éducation canadien.

Le lendemain,  le conseil d’administration de l’ACCEC se séparera pour rencontrer d’autres députés fédéraux, dont :

  • Earl Dreeshen, PCC (Alberta)
  • Peter Fonseca, LIB (Ontario)
  • Chandra Arya, LIB (Ontario)
  • Lloyd Longfield, LIB (Ontario)
  • Harold Albrecht, PCC (Ontario)
  • Todd Doherty, PCC (Colombie-Britannique)
  • Marco Mendicino, LIB (Ontario)
  • Charlie Angus, NPD (Ontario)
  • Terry Sheehan, LIB (Ontario)
  • Francesco Sorbara, LIB (Ontario)
  • Omar Alghabra, LIB (Ontario)
  • Chris Bittle, LIB (Ontario)

Vp SpeechLe fait de cultiver les liens avec les députés fédéraux constitue une stratégie d’implication stratégique pour l’ACCEC. Voilà ce qui est à l’ordre du jour pour son conseil d’administration à la fin de ce mois.

Le 31 octobre, la journée de lobbying de l’ACCEC aura lieu dans les bureaux du parlement dans la capitale nationale. Deux ou trois membres du conseil à la fois seront en face-à-face avec un député pendant 30 minutes.

« La journée de lobbying permet aux membres du conseil d’administration de faire connaître l’ACCEC, ses buts et sa vision, ainsi que de parler d’éducation catgolique au Canada, explique Julian Hanlon, directeur général.  Nous discutons des réalités des provinces où l’école catholique est subventionnée et où elle ne l’est pas, des écoles privées, et surtout du nombre d’élèves inscrits à l’école catholique et de ses effets concrets. »

La dernière journée de lobbying a eu lieu en février 2016. Les directeurs ont relaté qu’il s’agit d’une excellente occasion d’établir des liens avec les politiciens.

« Les journées de lobbying antérieures ont été couronnées de succès. Elles remplissent à merveille le mandat d’implication stratégique que nous avons proposé il y a deux ans, demandant aux conseillers de partout au Canada de rencontrer le député ou la députée de sa circonscription, explique M. Hanlon. Bien que l’éducation soit de juridiction provinciale, nous croyons que les politiciens fédéraux doivent être au courant des évènements puisqu’il y a des retombées de juridiction fédérale dans plusieurs cas, comme dans celui de l’affaire Theodore en Saskatchewan. »

Pour la journée de lobbying de ce mois, l’ACCEC travaille avec Ensight Canada afin de déterminer quels députés ils désirent rencontrer. On verra ensuite à ce qu’un des membres du conseil d’administration de l’ACCEC présent soit de la même province que le député en question.

Lire la suite : Journée de lobbying de l’ACCEC auprès des députés fédéraux le 31 octobre

sask logoEn juin dernier, Marino Gazzola, président de l’ACCEC, et Julian Hanlon, directeur général, se sont rendus en Saskatchewan pour rencontrer les députés fédéraux et discuter d’un unique sujet : l’affaire Théodore.

Ceci fait suite à la décision de la Cour provinciale, selon laquelle le Gouvernement doit cesser toute subvention aux élèves de confession non minoritaire qui fréquentent les écoles séparées.

L’ACCEC voulait en substance manifester son appui à la Saskatchewan Catholic School Board Association.

Alors ils ont rencontré les politiciens face à face pour discuter de cette situation et de son impact réel et éventuel sur les opportunités d’obtenir une éducation catholique dans cette province.

Avec la collaboration de Matt Triemstra d’Ensight Canada, M. Gazzola et M. Hanlon ont eu plusieurs rencontres avec des députés et d’autres membres du caucus de la Saskatchewan.

« D’abord, nous leur avons fourni des informations au sujet de l’ACCEC en général, puis des détails sur l’historique et la situation actuelle dans l’affaire Theodore, » explique M. Gazzola. « Nous avons réussi sur tous les tableaux. »

Ils ont rencontré individuellement le sénateur conservateur David Tkachuk ; Stéphanie Delorme

( relations avec les intervenants )et Andrea Faubert ( conseillère politique ), du bureau d’Andrew Sheer,  leader de l’opposition officielle ; Jessica Morrisson, gestionnaire des enjeux pour Ralph Goodale, le seul député libéral de la Saskatchewan ;  la députée néo-démocrate, Erin Weir.

Lire la suite : L’affaire Theodore – l’exécutif de l’ACCEC rencontre les députés de la Saskatchewan

Project X ThumbnailLes élèves de 7e et 8e années de l’école secondaire St. Thomas Aquinas High School de Kenora, en Ontario, ont répondu à l’appel avec enthousiasme quand on leur a demandé de décrire leur classe idéale.

À partir de l’idée d’amener « la maison » dans la classe titulaire, les salles de classe de 7e et 8e ont été réaménagées. Des couleurs plus inspirantes, des espaces d’apprentissage interactif et des aménagements mobiliers modifiables ont permis aux élèves et au personnel du conseil Kenora Catholic District School Board de créer cette salle de classe.

Les salles de classe ont été transformées en studios d’apprentissage qui favorisent de nouvelles façons d’apprendre. En plus d’une amélioration aux installations, le résultat fait foi d’un processus de prise de décision où les voix de chacun ont été entendues et toutes les idées prises en considération.

« C’est notre façon,  au KCDSB, d’imprégner de catholicité tout ce que nous faisons, » explique Trina Henly du KCDSB, ajoutant que les nouvelles  salle de classe de St. Thomas Aquinas en sont un exemple.

Lire la suite : L’heure de l’histoire par des élèves : le Kenora Catholic District School Board dévoile une série...

Toonies 180pxAvec l’appui soutenu à la campagne Toonies for Tuition dans tout le pays, l’ACCEC a décidé de simplifier le processus pour les donateurs : des dons en ligne.

Plus tôt cet été, l’ACCEC a lancé son programme de dons en ligne par l’entremise de CanaDon.

CanaDon est un programme qui aide les organismes de bienfaisance et les donateurs. Puisque CanaDon est sans but lucratif, leurs frais sont moindres qu’ailleurs, et une plus grande portion des dons sont acheminés à ceux à qui ils sont destinés.

La plateforme en ligne fonctionne bien depuis 16 ans et offre un paiement sécurisé ainsi qu’un reçu pour fins d’impôt instantané.

Près d’un million et demi de canadiens ont déjà appuyé un organisme de bienfaisance par l’entremise de CanaDon. L’ACCEC s’ajoute maintenant à la liste.

C’est par souci de simplicité que l’ACCEC adhère à ce mode de don en ligne.

« Nous obtenons des appuis de partout au Canada, alors nous désirons que le processus soit simple et rapide pour les donateurs, dit Julian Hanlon, Directeur général. Le printemps dernier, le conseil d’administration a appuyé cette décision, alors nous allons de l’avant. »

Faites vos dons en ligne avec CanaDon, en un seul versement ou par mensualités.

https://www.canadahelps.org/fr/organismesdebienfaisance/the-canadian-catholic-school-trustee-charitable-foundation/