Quick Access Menu ☰
Contrast: On/ Off       Text Size: A A A

 

Catholic School MattersLe mois dernier, Julian Hanlon, directeur général de l’ACCEC, a participé à une entrevue avec  Timothy Uhl, un surintendant de l’éducation américain et podcasteur bien connu.

Sous le titre de Catholic School Matters (l’école catholique, c’est important) Uhl a récemment lancé un podcast pour aider aux éducateurs et éducatrices catholiques à accéder aux opinions de leaders de partout au pays et à travers le monde, et de mieux les comprendre.

Dans son entrevue diffusée en février, Uhl s’est entretenu du système d’éducation catholique canadien avec Julian Hanlon.

Puisque les écoles catholiques des États-unis ne reçoivent pas de subventions publiques, Uhl désirait connaître le fonctionnement des écoles catholiques canadiennes.

Hanlon lui a fourni une vue d’ensemble de la structure du système d’éducation catholique de chaque province et territoire. Puis ils se sont attardés aux liens entre les conseils scolaires, l’église catholique et les gouvernement provinciaux en ce qui a trait au développement de politiques pour les écoles catholiques. Ils ont aussi discuté du maintien de l’identité catholique, des programmes d’immersion française et de la campagne Toonies for tuition.

Fort de ses 36 années d’expérience dans le système d’éducation catholique, Hanlon était bien placé pour  répondre aux questions et éclairer Uhl et ses auditeurs sur la structure des systèmes d’éducation catholique à travers le Canada.

Écoutez cette entrevue sur le podcast de Timothy Uhl.

 

Adriana LaGrange 2015BEST picelighterMme Adriana LaGrange, de l’Alberta, a été élue vice-présidente de l’ACCEC et c’est un poste sur mesure pour elle.

Suite au décès de Tony Sykora en janvier dernier, l’ACCEC devait combler le vide laissé par le départ de ce  grand passionné d’éducation catholique. Sykora, lui aussi de l’Alberta, jouait un rôle important sur l’échiquier éducatif catholique de cette province, tout comme le fait Mme LaGrange.

« Il est très à propos qu’Adriana accepte le poste de vice-président laissé vacant par le départ de Tony, » dit Julian Hanlon, directeur général de l’ACCEC.

Adriana LaGrange a d’abord été élue conseillère en 2007 pour le Red Deer Catholic Regional Schools, et elle a occupé le poste de présidente du conseil pendant trois ans, et celui de vice-présidente pendant deux ans. Elle est depuis longtemps impliquée en éducation catholique et dans sa communauté en tant que bénévole et membre de comités. Mariée depuis plus de 32 ans, elle vit actuellement près de Red Deer. Elle est mère de sept enfants et elle a trois petits-enfants. Elle possède un diplôme en Études des handicaps et réhabilitation, et en plus de la ferme familiale, elle gère aussi une entreprise de transport de porcs.

En novembre 2015, Adriana a été élue présidente de l’ Alberta Catholic Trustees' Association (ACSTA), et son mandat a été renouvelé en 2016. C’est ce qui l’amène à représenter l’Alberta au conseil d’administration de l’ACCEC.

Lire la suite : L’ACCEC souhaite la bienvenue à sa nouvelle vice-présidente, Adriana LaGrange

ACSTA 50Years logo CMYKL’Alberta Catholic Schools Trustees’ Association a récemment célébré son 50e  anniversaire et a organisé un gala pour souligner cette étape importante.

Le gala a eu lieu en novembre à l’occasion du congrès AGA de l’ACSTA. Le palmares des invités incluait des représentants du clergé, des conseillers scolaires, des éducateurs et des élèves. « Tous les évêques catholiques de l’Alberta et des Territoires du Nord-Ouest étaient là, ainsi que le ministre de l’Éducation David Eggen, qui a prononcé un discours soulignant le succès des écoles catholiques de l’Alberta, » dit Adriana LaGrange, présidente de l’ACSTA.

Au cours de la soirée, l’ACSTA a souligné la contribution de conseillers et d’amis de l’éducation catholique en décernant des honneurs particuliers.

Entre les services, les participants ont pu profiter de prestations musicales, gracieuseté des élèves de l’Archbishop Jordan High School Ensemble Choir, de Sherwood Park, et du groupe “Mac Jazz Band”de l’Archbishop MacDonald High School  d’Edmonton.

« Un hommage a été rendu à l’ancien président de l’ACSTA, Tony Sykora, pour sa contribution à l’ACSTA en tant que directeur, vice-président, président et président sortant, et à Kevin Feehan qui a agi pendant 30 ans comme conseiller juridique de l’ACSTA et qui a récemment été nommé juge à la Cour du Banc de la Reine de l’Alberta, » dit LaGrange.

Elle ajoute que des objets commémoratifs ont aussi été créés pour marquer l’annniversaire.

Lire la suite : L’ACSTA célèbre 50 ans et amasse des milliers de dollars pour Toonies for Tuition

Oscar Tango ClothingSept élèves d’une école secondaire catholique d’Ottawa attirent l’atttention nationale grâce au lancement de leur propre ligne de vêtements.

Ils incorporent à leur collection un message d’inspiration pour la diversité et l’égalité.

Sous la griffe Oscar Tango, le code militaire pour les lettres O et T, ces élèves du St. Joseph High School proposent un message issu de leurs origines de partout au monde. Leurs noms?  Jay Mills, Justin Park, Hassan Hamed, Kristian Toscano, Eric Batali, Melanie Ni-Lan et Kallel Coltess.

Jay dit que l’idée de démarrer une nouvelle ligne de vêtements leur est venue lors d’ une visite chez un ami.

« Nous aimons tous la mode, mais nous avons réalisé que les marques de vêtements que nous portons ne représentent rien de spécial, » explique-t-il. « Nous voulions d’une marque qui transmette un

message inspirant, qui représente chacun de nous et qui illustre nos origines comme nos racines. »

C’est là qu’Oscar Tango est né et que le slogan Diversity Through Design (La diversité par le design)a été adopté.

Lire la suite : Des élèves de l’Ottawa Catholic School Board réunissent diversité et vêtements mode

Bishop HenryL’ACCEC est fière d’annoncer que Mgr Frederick Henry de Calgary est le récipiendaire du Prix James Justice Higgins 2017.

Au début janvier, lorsque Mgr Henry a annoncé sa retraite, l’Alberta Catholic School Trustees’ Association a voulu souligner son travail et son implication en éducation catholique, et c’est ainsi que sa candidature a été proposée.

En mémoire du distingué juriste canadien et conseiller scolaire catholique, le juge James Higgins (1913-1974), de Saint-Jean de Terre-Neuve, le conseil d’administration de l’ACCEC accorde annuellement un prix à un individu ou à un groupe pour sa contribution exceptionnelle à l’éducation catholique au Canada. Le Prix Justice James Higgins représente le plus haut honneur attribué par l’ACCEC.

Mgr Henry a été un champion de l’éducation catholique en Alberta et au Canada. D’abord, il a œuvré en Ontario en tant qu’évêque de liaison pour l’ Association of Catholic Colleges and Universities of Canada, et comme membre de l’Ontario Conference of Catholic Bishops (OCCB) Education Commission, et plus tard comme évêque de liaison pour l’ACSTA en Alberta.

« Au cours de son ministère ecclésial, il a toujours ardemment défendu les pauvres, les nécessiteux et les sans-abri. Il a milité en faveur des soins de santé, de causes environnementales et de plusieurs aspects du mouvement pro-vie, » écrivait John Tomkinson, vice-président de l’ACSTA, dans sa lettre de mise en candidature. « C’est le travail de Mgr Henry en éducation catholique, particulièrement en tant qu’évêque de liaison pour l’éducation auprès de l’Alberta/NWT Bishop Conference to Catholic Education in Alberta,  ainsi que son travail antérieur en éducation catholique en Ontario, que Mgr Henry mérite le Prix Justice Higgins. »

Lire la suite : Mgr Henry de Calgary reçoit le Prix Higgins 2017